@AkiraMahisaseru L'OP est poser exactement la même question. "Si les gens sont tellement préoccupés par le sceau de l'affaiblissement, alors ne faites pas des femmes un Jinchuriki". Ma réponse ci-dessous tente d'expliquer certaines des raisons pour lesquelles les femmes ont été choisis comme Jinchuriki MALGRÉ les chances de joint affaiblit. Je suppose que cette réponse aurait dû être un commentaire. Néanmoins merci pour la réponse mais je vais attendre pour une réponse canonique. Comme je sais Hyuuga est le seul qui avait la règle de se marier à l'intérieur de leur propre clan(pas sûr pour les uchiha). hashirama était marié à une uzumaki, mais il n'y a pas d'explication sur le mariage de la mère de Konoha 11 les parents. Ils pourraient avaient inter clan mariage. ils pourraient ne pas être celui qui a, entre clan marraige Cette question me fait me demander ce nom est choisi pour une personne de se présenter. Si vous n'avez jamais officiellement le nom de votre enfant, mais seulement d'utiliser les alias? Serait-il devenu immortel à la Death Note ou serait le premier alias être considéré comme le véritable nom? Je suppose que c'est l'un des rares DN plotholes

Je suis surpris qu'aucune des autres réponses ici d'offrir des services fiables citations concernant la langue Japonaise ou de la culture Japonaise.

Les significations du Mot Japonais "Otaku"

La Langue Japonaise SE a examiné cette question ici, ici, et ici, en soulignant que

  • Le sens original de "お宅"(o-taku) est un foyer/accueil/famille/mari/de l'organisation et de l'est, dans cet usage, les employées par les politiciens Japonais ou de quasi-inconnus sous-entendre que la relation entre le locuteur et l'autre personne n'est pas près et éventuellement séparé
  • Le mot est utilisé comme une forme passive de politesse lorsque vous parlez à d'autres membres de votre groupe à propos de quelque chose que quelqu'un qui est socialement au-dessus de vous (comme un enseignant) a fait pour vous
  • Dans le contexte d'un fanboy/fangirl, le mot n'est pas considéré comme fortement négative par tout le monde au Japon, mais ne portent certaines connotations telles que "étroit d'intérêt," "ne pas se soucier de rien, sauf pour un sujet spécifique", "pas sociable" et "fort intérêt sur un domaine particulier et de consacrer plus de temps pour la connaissance du sujet ou de collecte des produits liés à l'" que beaucoup de Japonais considèrent négativement.

Les japonais ne serait pas généralement penser à utiliser des otaku pour désigner les personnes à l'extérieur du Japon qui sont passionnés par les loisirs.

Vision négative de l'Anime/Manga du Fandom dans la Culture Japonaise

En général, la culture Japonaise, un intérêt dans l'anime et le manga est méprisé, comme je l'ai posté ici:

Contrairement à de nombreuses régions du monde où le manga et l'anime sont considérés comme chers formes d'art, au Japon, la plupart des parents considèrent manga à être indésirable et dissuader leurs enfants de 1) à partir de la lecture de manga, car ils doivent être de la lecture littéraire des romans au lieu de cela, et 2) de devenir un mangaka quand ils grandissent. Si la plupart des Japonais ne pas lire un manga comme les adultes, et la plupart de ceux qui avait le rêve de devenir mangaka a donné sur lui. Les adolescents et les adultes qui sont impliqués dans la sous-culture sont généralement mal perçues par la population en général [...]

C'est en raison de cette perception culturelle qui l'anime/manga fans ont un peu négatif de l'association, et comme un résultat pourquoi certains ont été péjorativement appelés otaku par d'autres personnes et/ou des certains ont pris sur le terme otaku pour se référer à eux-mêmes. Ce n'est pas simplement que l'otaku est un rude terme utilisé par les haters qui a été jetée sur l'anime/manga fans, mais au début de l'anime/manga fans eux-mêmes ressentent une certaine gêne et de la honte sur l'être tel et décrits eux-mêmes auto-deprecatingly comme otaku.

Perception Actuelle Japonais D'Anime/Manga Fans Terme Préféré

La génération actuelle des jeunes adultes anime/manga fans au Japon sont toujours considérés comme excentriques par d'autres; ils n'ont pas atteint le niveau d'acceptation par la société Occidentale otaku profiter (par exemple, la popularité de la série télévisée The Big Bang Theory ou que dans le peuple Américain peut mentionner en passant que ils vont pour un con ou RenFair ce week-end et de nombreux autres ne sont pas les juger pour ça). Cependant, la démographie n'est pas aussi négativement perçues comme il était dans les générations passées. Maintenant, ils pourraient, en plaisantant, se présentent comme des otaku.

Mais les Japonais les adultes qui sont éhontée de l'anime/manga fans n'ont pas l'habitude désignent eux-mêmes comme otaku, mais plutôt préfèrent utiliser le terme "サブカルチャー"(subculture) pour décrire leur intérêt et ce qu'ils sont impliqués dans. Ce terme, plutôt que de se concentrer sur soi-même, met l'accent sur la partie d'un groupe qui se différencie de la mère de la culture à laquelle il appartient, en particulier, de façon délibérée. Cette utilisation de la sous-culture n'est pas seulement utilisé pour l'anime/manga fans, mais pour les autres données démographiques du peuple Japonais, tels que ceux qui sont intéressés dans l'occulte, clubbing, ou du reggae, qui sont de même de ne pas intégrer les passe-temps au Japon.

OtakuHikikomori

Dans la langue et la culture Japonaise, le mot otaku par lui-même ne comprend pas le sens de "引き籠もり" (hikikomori, parfois traduit par "arrêter" ou "aigu retrait de la vie sociale"), qui est un bien social et psychologique phénomène défini par le Ministère Japonais de la Santé, du Travail et de la protection sociale de ceux qui les gens qui refusent de quitter leur maison pour une période supérieure à six mois (d'autres définitions ont été et qui sont créées par des chercheurs et des professionnels de la santé mentale). Certains hikikomori ont un intérêt dans l'anime/manga/jeux d'argent, mais d'autres ne le font pas. Certains sont devenus des hikikomori après avoir subi de l'intimidation à l'école, mais la cause pour autres est inconnue. Selon la Constitution Japonaise, les enfants ont droit à l'éducation, en d'autres termes, le droit de fréquenter l'école, mais ils sont pas légalement tenus de fréquenter l'école dans le but de faire usage de ce droit (c'est pourquoi l'éducation à domicile est légal au Japon). En conséquence, devenir hikikomori n'est pas une activité illégale.

Article 26: Tous les peuples ont le droit de recevoir une éducation correspondant à leurs capacités, comme prévu par la loi.
2) Tous les hommes sont obligés d'avoir tous les garçons et les filles sous leur protection de recevoir l'enseignement ordinaire prévue par la loi. De telles obligatoire l'éducation doit être gratuite.

Article 27: Tous les peuples ont le droit et l'obligation de travailler

Lorsque j'ai rejoint le Manga et l'Illustration de la Recherche de la Société à mon Japonais à l'université, j'ai été un peu surpris de constater que la plupart des membres sont fortement socialement maladroit dans les façons dont je n'avais pas vu répandue chez les Américains fanboys/fangirls. Il y a un chevauchement entre le social maladresse et social de retrait et les Japonais d'anime/manga communauté de fans, mais il n'est pas un simple et bien compris de corrélation. Il se pourrait que la moins-socialement-adepte se diriger vers des produits-créneaux, ou peut-être que lorsqu'un hikikomori est dans sa chambre pendant des années, il est logique qu'il/elle allait s'intéresser à des passe-temps qui peut être fait seul à la maison à l'aide de la TÉLÉVISION ou de l'ordinateur pour le divertissement et pour aider les boursiers à travers le web.

Il fait bon de commercialisation sens que le nombre croissant des hikikomori, dont un assez grand pourcentage sont intéressés dans l'anime/manga/lumière romans, a créé suffisamment de consommateurs qui se rapportent à l' hikikomori protagonistes que les entreprises Japonaises sont en train de répondre à ce marché en produisant plus de titres qui comportent des hikikomori dans une lumière positive. Cela peut figurer dans un cycle dans lequel les personnes qui envisagent de faire de l'interrupteur d'être hikikomori se sentir comme il n'est pas terriblement honteux que seuls perdants, mais il y a beaucoup d'autres personnes dans le même bateau (il est encore trop tôt pour savoir si ces titres n'ont aucun effet sur l'augmentation du nombre de hikikomori).